AGENDA 2017

A VENIR le salon The Real Wine Fair 2017 à Munich les 7 et 8 Mai 2017

> voir l'agenda complet

Actualités

Trophées pépite de l'année

Publié le 10-04-2017, Actualité

Trophées pépite de l'année

Notre domaine s'est vu décerner le Trophée "Pépite de l'année" par le WINE TOUR GAULT&MILLAU le 3 avril dernier

Lire la suite

Côté vigne

« Les grands vins naissent à la vigne grâce à un travail minutieux né de la passion d’un vigneron. »

Notre travail de la vigne

Notre objectif est de produire des vins de terroir qui s’expriment par la caractéristique de leur sol puis de l’expression d’un cépage. Nous privilégions les vins de bouche avec beaucoup de structure et de profondeur aux vins variétaux.

Chaque étape du travail de la vigne prend alors son importance :

Buttage de la vigne (Labour d’Automne)

Les sols sont préparés avant l’hiver. Le buttage a pour effet de remonter la terre sur le pied pour aérer les sols, profitant ainsi de l’effet gel/dégel pour décompacter. Le travail se fait un rang sur deux.

La taille

Le principal mode de taille utilisé en Alsace pour harmoniser le développement de la vigne est le "Guyot". Lors du repos végétatif de décembre à mars, nous taillons sur chaque cep un voire deux sarments de longueur variable.

La taille est une étape essentielle qui a pour objectif premier la maîtrise des rendements. Celle-ci sera adaptée en fonction des parcelles, de l’année, du cépage et selon le type de vin que l'on souhaite obtenir.

L’arcage ou liage de la vigne

Pratique réalisée dès la mi-février, le principe est de recourber les sarments après la taille. Cela favorise la bonne circulation de la sève et permet ainsi un développement homogène des bourgeons. Le liage a aussi pour objectif d’harmoniser la répartition de la végétation.

Complantation/Replantation

Au printemps, on replante les pieds manquants qui sont morts de vieillesse ou de maladie, cela permet de garder toujours une bonne répartition des pieds sur toute la surface de la parcelle.

Arrachage et plantation des jeunes vignes

La plantation d’une nouvelle vigne est un engagement à long terme qui doit être mûrement réfléchi.
Nous arrachons les vieilles vignes lorsque les cépages ne sont pas adaptés au terroir ou qu'elles sont trop anciennes. La parcelle est ensuite laissée en friche pendant au moins une année (repos des sols).
Nous serons alors très attentifs quant à la sélection des pieds de vignes au moment de la plantation. Un jeune plant de vigne est constitué de deux parties greffées ensemble (obligatoire depuis l’invasion du Phylloxera). La partie qui se trouve dans le sol favorisera le développements des racines (porte-greffe) et la partie aérienne celle des futurs rameaux (greffon).
La sélection des bois se fera judicieusement en fonction du type de terroir, de l’exposition, de la pluviométrie, des rendements que l’on souhaite obtenir.

Débuttage/décavaillonnage (Labour de Printemps)

Il s’agit de retirer la terre buttée en automne. Le Labour de Printemps permettra de remettre les rangées de vigne à plat tout en aérant les sols et en éliminant les mauvaises herbes envahissantes.

Il favorise la multiplication des micro-organismes, en libérant les éléments nutritifs nécessaires au bon fonctionnement de la vigne.

Nous respectons nos sols en les considérant comme êtres vivants et non comme simples supports.

Ebourgeonnage

Le principe est de retirer les gourmands inutiles au bon fonctionnement de la plante et de sélectionner les pousses principales utiles à la taille de la saison suivante.
Cette opération se fait au printemps dès la sortie des bourgeons.

Traitement de la vigne

Les vignes sont traitées en été en fonction du développement des maladies (mildiou et oïdium principalement).
En Viticulture Biologique les seuls produits utilisés et autorisés pour lutter contre ces maladies sont le soufre et le cuivre (bouillie bordelaise). Ces produits sont naturels et ne pénètrent pas dans la plante, par contre ils sont lessivables après 30 mm de pluie et donc renouvelés en cas de forte pression de maladie.
Nous utilisons ces produits à doses homéopathiques, accompagnés de tisanes à base de plantes.

Palissage

Dès le printemps et tout au long de l’été une équipe entraînée par Fabienne s’affaire au travail en vert c’est-à-dire répartir le feuillage sur le plan de palissage et éliminer les pampres superflus. Cette étape permet d’éviter les entassements de végétation, où l’humidité pourrait stagner et favoriser le développement des maladies.

Rognage

Fin de saison nous coupons les pointes des rameaux (Apex), qui retombent du plan de palissage. Le rognage se fait si nécessaire et très tardivement. Certaines parcelles vigoureuses ne sont pas rognées du tout.

Maturation

Une fois les "travaux en vert" terminés, la vigne est livrée à elle-même pour laisser place au mûrissement des raisins.

Vendange

Les vendanges représentent la récompense d’une année de travail.
Tous les raisins vont être récoltés minutieusement et de façon sélective à la main. Chaque cépage ne mûrit pas de la même façon, à nous de trouver les dates de vendanges idéales en fonction des vins que l’on souhaite obtenir.
La diversité et la complexité de notre gamme nous amène à récolter pendant environ 5 semaines en commençant par le Crémant pour finir par les Vendanges Tardives et la Sélection de Grains Nobles.       

  buttage
   
  taille
   
  Arcage v
   
  complentation v
   
  replantage
   
  Debuttage v
   
  palissagev
   
  effeuillage
   
  labour
   
 
   
  vendanges
   
  seau-vendanges