AGENDA 2018

A VENIR

Millésime Alsace 11 et 12 Juin 2018 - Parc des Expositions de Colmar

> voir l'agenda complet

Actualités

Muscat Eguisheim 2015

Publié le 20-03-2018, Actualité

Muscat Eguisheim 2015

Muscat Eguisheim 2015 Très typé, ce muscat affiche des notes florales et fruitées délectables : rose, myosotis, iris, guimauve, pomme reinette, mirabelle, fruits secs et safran. La bouche déploie harmonieusement une longueur...

Lire la suite

Coté Cave

Publié le 20-03-2018, Actualité

Coté Cave

Coté Cave Les levures de fermentation La fermentation alcoolique est la transformation du sucre du raisin en alcool grâce à l’action des levures (de l’espèce Saccharomyce cerevisiae). Ces champignons microscopiques existent sous deux...

Lire la suite

Le travail de la vigne

Publié le 20-03-2018, Actualité

Le travail de la vigne

Le travail de la vigne La sélection des pieds de vigne: Sélection massale ou sélection clonale ? Dans les années 1900, les vignobles français et européens ont subi une véritable catastrophe : un insecte, le...

Lire la suite

Revue du Vin de France, Parution Octobre 2013

Salon des Vignerons Indépendants : LA GRAND-MESSE DU VIN A PARIS

Après une dégustation impitoyable, découvrez les 132 plus belles cuvées du Salon des Vignerons indépendants qui s’installe à la porte de Versailles à Paris. Une dégustation de Raoul Salama

Riesling Logelberg 2011 14,5/20
Valeur sûre. Intensément coloré, gras et profond. Vin « bio ».

Revue du Vin de France, Parution Février 2013

PINOTS NOIRS Laissez-vous tenter par l’Alsace et le Jura !
Une dégustation de Pierre Citerne et d’Olivier Poels

Il n’y a pas que la Bourgogne dans la vie ! Le pinot noir s’épanouit aussi dans des cuvées élaborées sur les pentes alsaciennes et jurassiennes. En voici 50 qui sortent du lot.
Alsace et Jura n’échappent pas au réchauffement.

Partout en France, l’évolution du climat tend à redéfinir la personnalité des cépages et leur rôle au sein des terroirs. En Alsace, le pinot noir semble bénéficier du réchauffement climatique et les derniers millésimes ont souvent permis d‘atteindre de beaux niveaux de maturités. Dans le Jura, les millésimes restituent nettement les aléas climatiques : 2009 a bien souvent engendré des vins débordés par la maturité, lactiques, aux arômes de fruits cuits, très généreux en matière mais trop alcooleux. 2010 offre un net contraste, affichant des équilibres  nettement plus frais, les vins pouvant en contrepartie manquer de maturité et d’étoffe. 2011 propose à la fois générosité et tendresse, certes sans l’ampleur de 2009, mais en contrepartie sans la pesanteur souvent rencontrée dans ce dernier millésime.

Chemin de Pierres 14,5/20
La bouche est élégante, avec un beau fruit et une touche boisée qui l’habille bien. Frais pour le millésime, avec une finale fine et salivante.

La conquête du monde du vin

Passion-vin-1v« Il n'y a point de recette pour convaincre les amateurs d'acheter mon vin. Comment alors conquérir leur cœur pour que je puisse vivre de ma passion ? »,  se demande le vigneron.

Jean-Louis  Mann  s'est posé  cette question quand il a quitté la cave coopérative d'Eguisheim   pour devenir vigneron indépendant. « C'est une toute autre vie. Vinifier son propre jus de raisins est une aventure parce que l'on devient créateur de vin », explique Jean-Louis Mann qui gère, avec son épouse Fabienne et son fils Sébastien, le domaine Jean-Louis Mann à Eguisheim.

Mais l'indépendance a son prix. « S'il est très gratifiant de devenir vinificateur, se faire aussi commerçant et communicant est un tout autre défi que je n'avais pas le droit de rater, de surcroît. De ma capacité à gagner des clients dépend la survie économique de notre domaine. Or je n'ai qu'un seul argument pour les convaincre, la qualité de mesPassion-vin-2v vins », continue Jean-Louis Mann.

Le vigneron  se soumet donc au jugement de ceux qui décident de son existence dans le monde du vin : des cavistes, des restaurateurs , des journalistes spécialisés, des juges des concours professionnels et des dégustateurs des guides de vins. En goûtant ses vins, ils se sont penchés sur son destin.
Parmi eux, heureusement, aucune sorcière ne lui a jeté un mauvais sort. Aujourd'hui, le domaine de Jean-Louis et de Fabienne Mann est cité dans le guide de Bettane et Desseauve et dans celui de la Revue du Vin de France.

Extrait de Passion Vin N°8 par Jürgen Thöne

 

Vins au féminin, une femme du terroir et de l'ombre

vins-au-feminin vFabienne Mann, comptable de formation, est devenue viticultrice en 1993, et cogère le domaine Mann à Eguisheim avec son mari Jean-Louis.

Il était pas écrit que Fabienne Mann travaillerait un jour dans la vigne. Ses parents, pourtant vignerons-récoltants pour une coopérative à Ingersheim, auraient pu lui glisser une part de leur virus. " Mes parents ne pensaient pas que j'allais continuer " explique Fabienne Mann. C'est son mari Jean-Louis qui l'a poussée : " En octobre 1990, après la naissance de mon troisième enfant, mon mari est arrivé en me disant : demain tu commences une formation. " Et la voilà Wintzenheim partie pour deux ans de découverte du métier. Viticulture, oenologie, comptabilité d'un domaine, ...

 

L'héritage de mes parents

heritage vLe soleil a envoyé une lumière nouvelle sur l'héritage de Jean-Louis Mann, en 2010. " J'ai compris, alors, que mes parents m'avaient légué non seulement un vignoble mais aussi leur histoire viticole ", nous explique le vigneron d'Eguisheim.

" En fait, l'héritage, c'est une parcelle en complantation, où se côtoient quatre cépages dans une même parcelle : sylvaner, gewurztraminer, muscat et pi­not gris. C'était la viticulture an­cienne. J'étais sur le point de les aire arracher pour me confor­mer à l'usage des parcelles mo­no-cépage en Alsace, quand j'ai eu des remords ",  commence Jean-Louis, qui a alors " fait un pas en arrière pour  mieux sau­ter "...

Plus d'articles...

  1. Une cuvée "Muscat de Noël"