AGENDA 2017

A VENIR le salon The Real Wine Fair 2017 à Munich les 7 et 8 Mai 2017

> voir l'agenda complet

Actualités

Trophées pépite de l'année

Publié le 10-04-2017, Actualité

Trophées pépite de l'année

Notre domaine s'est vu décerner le Trophée "Pépite de l'année" par le WINE TOUR GAULT&MILLAU le 3 avril dernier

Lire la suite

Lettre 2017

Decouvrez notre Lettre du Printemps 2017 dans le dossier de presse

Lettre Mann 2017

Le vignoble alsacien

L'Alsace est une des régions de France qui produit les plus grands blancs du monde.
Le vignoble alsacien s’étend sur toute l’Alsace, de Marlenheim au nord (Bas-Rhin), à Thann au sud (Haut-Rhin), et compte aujourd’hui 15 500 hectares de vignes A.O.C. en production et 51 Grands Crus. 92 % des vins d’Alsace sont blancs !

Géographie

Route des Vins alsace2Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui assure l’une des pluviométries les plus faibles de France (500 à 600 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un microclimat semi-continental ensoleillé, chaud et sec.

Situé sur les collines sous-vosgiennes, entre 200 et 400 mètres d’altitude, il profite d’un rayonnement solaire maximal grâce à la hauteur particulièrement élevée des vignes. Ces atouts propres au vignoble alsacien favorisent une maturation lente et prolongée des raisins et l’éclosion d’arômes d’une grande finesse.
La géologie alsacienne présente une véritable mosaïque, du granit au calcaire, en passant par l’argile, le schiste, le grès. Cette grande variété de terroirs est propice à l’épanouissement de nombreux cépages. L’empreinte du terroir 
confère aux vins d’Alsace un supplément d’âme, une touche à la fois singulière et complexe.

Cépages

Sylvaner : la robe est claire, avec des reflets verts, soulignant ainsi sa fraîcheur caractéristique. Le nez est frais et léger. Il offre un bouquet discrètement fruité et floral. La bouche est franche et agréable, construite autour d’une fraîcheur désaltérante.
Le sylvaner réussit particulièrement dans les terrains légers, sablonneux et caillouteux.

Pinot Blanc ou Auxerrois : il s’agit de la variété blanche du Pinot Noir. Il sert très souvent à l’élaboration de vins de base pour le Crémant d’Alsace. La robe est d’une couleur jaune pâle avec quelques reflets verts. Le vin est limpide et brillant. 
Le nez est frais, discrètement fruité, avec des notes de pêche, de pomme et des pointes florales.

Riesling : c’est le cépage rhénan par excellence ! Il est reconnu comme l’un des meilleurs cépages blancs au monde. La robe est d’un jaune pâle avec des reflets verts et brillants qui soulignent déjà sa fraîcheur caractéristique. Son bouquet est d’une grande finesse, racé, avec de subtils arômes fruités et floraux, ou encore d’anis, cumin, réglisse et graine de fenouil.

Muscat : deux variétés de Muscat sont cultivées en Alsace. Le Muscat dit "à petits grains" ou "Muscat d’Alsace" et le Muscat Ottonel. Le vin est de couleur jaune clair avec de légers reflets argentés. Vinifié sec, il donne réellement l’impression de croquer le raisin. La fraîcheur et la pointe de fine amertume contribuent à la spontanéité et à l’harmonie du vin.

Pinot Gris : le Pinot Gris possède une belle robe jaune dorée, voire ambrée.
Généralement peu intense, mais d’une grande complexité aromatique, le Pinot Gris développe souvent des notes fumées typiques.
C’est un vin plein de noblesse qui présente beaucoup d’étoffe, une admirable rondeur allant parfois jusqu’à une opulence légèrement moelleuse, mais toujours soutenue par une belle fraîcheur.
Le Pinot Gris est un cépage assez vigoureux mais peu productif. Il se montre bien adapté aux terroirs calcaires assez profonds, relativement secs et bien exposés.

Gewurztraminer : la robe est intense, jaune avec de légers reflets dorés. La couleur rouge des raisins influence naturellement celle du vin. 
C’est une véritable palette aromatique, riche et exubérante, qui caractérise le Gewurztraminer. Le bouquet est puissant et complexe. C’est une explosion de fruits exotiques, de fleurs, d’agrumes et d’épices. Des arômes fréquents de miel et de fruits mûrs contribuent également à donner au nez une impression de richesse incomparable.
C’est un vin corsé, bien charpenté avec de l’ampleur et du gras.
Le Gewurztraminer est une variété précoce moyennement productive. Il est bien adapté aux sols marno-calcaires, granitiques et argilo-sableux.

Pinot Noir : le Pinot Noir, d’origine bourguignonne, est le seul cépage rouge autorisé en Alsace. Principalement destiné à l’origine à l’élaboration de vins légers et fruités, le Pinot Noir est de plus en plus vinifié en rouge, ressuscitant en quelque sorte une tradition très ancienne. Largement présent dans l’AOC Alsace, il est également utilisé pour l’élaboration des Crémants d’Alsace blancs de noirs et des Crémants Rosés.
Le Pinot Noir est adapté aux zones tempérées. Il s’exprime à merveille sur des terroirs argilo-calcaires.

Assemblages

Edelzwicker : le terme Edelzwicker reste couramment utilisé pour désigner tout assemblage de cépages blancs de l’AOC Alsace. Les cépages peuvent être vinifiés ensemble ou séparément.
Les vins d’assemblage sont par nature différents. Les Edelzwicker sont généralement 
de couleur jaune claire, avec un nez fruité et harmonieux.
Leur bouche est souple et équilibrée.

Gentil : la dénomination Gentil est réservée aux vins de l’AOC Alsace répondant aux normes d’un assemblage de qualité supérieure. Cet assemblage doit être constitué au minimum de 50% de Riesling, Muscat, Pinot Gris et/ou Gewurztraminer, le reste étant composé de Sylvaner, Chasselas et/ou Pinot Blanc.

Trois catégories de vignerons en Alsace

  • Les Vignerons Indépendants (environ 5000)

Dans chaque région viticole française, le vigneron cultive la terre, élabore son vin et le commercialise. Pour marquer l’engagement et la qualité du travail, ils signent la charte du Vigneron Indépendant qui consiste à respecter scrupuleusement plusieurs points.
Le Vigneron Indépendant travaille sa vigne, respecte son terroir, récolte son raisin, vinifie et élève son vin, met en bouteille sa production dans sa cave, commercialise ses produits, se perfectionne dans le respect de la tradition. Il accueille, conseille la dégustation et prend plaisir à présenter le fruit de son travail et de sa culture à sa cave ou lors des salons de Vignerons Indépendants.

  • Les coopératives viticoles (19)

Une majorité d'entre elles ont vu le jour après la Seconde Guerre Mondiale. La cave coopérative a été et reste à ce jour un lieu de rencontre, de vie et de débat pour les vignerons coopérateurs qui s'investissent quotidiennement dans leur métier en faisant découvrir et aimer leurs vins, leur terroirs et leurs traditions à tous ceux qui ont envie de découvrir les vraies valeurs d'une grande vocation. Ils s’occupent de leur vigne puis se regroupent en cave coopérative pour la vinification  et la commercialisation. La taille des exploitations est variable selon les régions, mais elles sont souvent inférieures à dix hectares. Bien souvent à l'avant garde, les caves coopératives ont fortement participé à la mutation technologique en s'entourant d'œnologues expérimentés.


  • Les vignerons négociants (73)

Le négociant en vin est l'un des intermédiaires possibles entre le vigneron et le consommateur. Son activité consiste à assembler des vins de producteurs différents pour proposer sur le marché des volumes supérieurs à ce qu'un vigneron peut avoir.
Il sélectionne les « meilleurs vins », tout au long des années pour proposer ses vins aux acheteurs professionnels (négociants, restaurateurs, acheteurs étrangers, etc.) et/ou aux acheteurs particuliers. Afin de s'assurer d'une homogénéité de vins, certains négociants achètent aussi du raisin à la remorque, voire à la parcelle, se chargeant de le vinifier.